Déclaration des élus SNES-FSU au CTSD du 25 mars 2014.

vendredi 28 mars 2014
par  David Caillet

Comité technique départementale de la Haute-Saône 25 mars 2014

Déclaration préalable SNES-FSU

Ce deuxième temps de préparation de rentrée 2014 confirme une fois de plus la dégradation amorcée depuis plusieurs années des conditions de travail et d’enseignement dans les collèges de Haute-Saône.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes :

- Les effectifs restent chargés dans de nombreux établissements
- 5 postes supprimés pour une seule création
- Le nombre de BMP (blocs de moyens provisoires) augmente encore cette année
- Les compléments de service restent beaucoup trop nombreux, avec des distances dépassant parfois 50 kms

Tout cela illustre les limites d’une politique scolaire qui vise principalement à économiser les moyens. Et tout cela pour quels résultats ?
Des collègues sur 2 ou 3 établissements en complément de service dont la tâche est alourdie parfois juste pour ventiler quelques HSA de la DGH.
Un nombre important de BMP et de compléments de service qui ne facilite pas la constitution et la stabilisation des équipes pédagogiques alors même que les injonctions sur le travail pluridisciplinaire et les réunions se multiplient. Ces mêmes BMP fragilisent aussi les moyens de remplacement au cours de l’année scolaire.

D’où l’importance de ce comité technique pour évoquer les cas les plus criants afin d’améliorer les conditions de travail et d’enseignement des collègues et des élèves.

Pour le SNES 70, Cyril Couturier et David Caillet.

snes70@besancon.snes.edu