CTA 21 janvier - Communiqué de presse FSU, UNSA, SGEN-CFDT, FO

vendredi 23 janvier 2015

23 janvier 2015

Une carte des formations qui ne passe pas !

Mercredi 21 janvier 2015 s’est tenu le Comité technique académique (CTA) sur les premiers préparatifs de rentrée. Les organisations syndicales ont repoussé par un vote unanime l’évolution de la carte des formations de la voie professionnelle. Ils ont dénoncé tant la forme que le fond de cette nouvelle carte.

Cette nouvelle carte prévoit la fermeture de trois formation de BTS au Lycée professionnel des Huisselets à Montbéliard (BTS banque marché particuliers), au Lycée Pergaud de Besançon (BTS comptabilité gestion des organisations) et au Lycée Cournot de Gray (BTS management des unités commerciales) seule formation supérieure du bassin de Gray.

Sur la forme, le rectorat n’a fourni les informations que tardivement aux organisations syndicales, ce qui va à l’encontre du respect du dialogue social. De plus, ces 3 BTS étaient déjà supprimés sur le serveur d’inscription post bac alors que le CTA doit être informé de toute modification de la carte des formations. Le Rectorat plaide l’erreur technique.

Sur le fond, ces trois BTS ont des niveaux de recrutement satisfaisants et une insertion professionnelle importante. Aussi, les organisations ne comprennent pas cette décision. De même, ces formations participent à l’égalité territoriale permettant l’accès à des formations post-bac à des élèves de Bac pro peu mobiles. Cela va à l’encontre des discours de la Région sur l’aménagement du territoire, et pose la question du double discours de la région qui a donné son accord à ces trois fermetures.

Le Recteur explique qu’on ne peut avoir qu’une vision locale et qu’il précisera ces choix aux établissements concernés mais ne reviendra pas sur les fermetures, annonçant même que d’autres fermetures seront sans doute envisagées dans le cadre d’une carte des formations professionnelles de la grande région Bourgogne Franche Comté.

C’est pourquoi, la FSU, l’UNSA, le SGEN-CFDT et FO ont voté contre cette modification de la carte des formations professionnelles.