La rentrée dans les collèges du 90 : le compte n’y est pas…

samedi 7 mars 2015

Le DASEN a présenté une préparation de rentrée toujours aussi étriquée dans les collèges du Territoire de Belfort. Lors du dernier CTSD c’est près de 204 HP de plus qui étaient proposées. Même si les conditions de la rentrée 2015 étaient loin d’être satisfaisantes pour les collègues comme pour les élèves, nous avions remarqué l’effort qui était fait.

Aujourd’hui, on s’aperçoit que le compte n’y est pas et nous l’avons fait remarquer au DASEN. En effet on compte seulement 8 créations pour 4 suppressions de postes fixes. On augmente également de près de 30 % la dotation en BMP qui atteint maintenant 277,8 h. Enfin la pondération accordée justement aux collègues qui exercent en REP + prend plus de 47 h sur la dotation départementale.
Si nous additionnons le tout, c’est l’équivalent de 10 postes (au lieu de 11) qui sont ajoutés aux collèges, mais seulement 4 postes fixes supplémentaires. C’était trop beau…

Nous continuerons donc de vivre dans une certaine précarité. L’émiettement des postes ne contribue en rien à la stabilité des collègues et ne favorise pas le travail en équipes. C’est d’autant plus vrai que ce sont les établissements en REP et REP + qui sont les plus touchés.

A ce CTSD, comme d’habitude, nous avons évité de participer à la cogestion de la pénurie. Malheureusement d’autres organisations n’ont pas hésité à le faire, sans grand succès d’ailleurs.
Les élus de la FSU ont donc été, une nouvelle fois, les seuls à voter contre cette proposition du DASEN., les seuls à exprimer clairement le mécontentement des collègues qui, tous les jours, travaillent dans des conditions de plus en plus difficiles.

... Et pendant ce temps dans le Territoire de Belfort, l’enseignement privé se porte plutôt bien, merci pour eux …