MIEUX TRAITER LES PERSONNELS : AUDIENCE AU RECTORAT

mercredi 24 juin 2015

Le SNES a sollicité une audience au rectorat pour aborder les problèmes de « gestion des ressources humaines » constatés dans l’académie. Cette audience a eu lieu le mardi 16 juin.

Nous avons souligné d’emblée combien les personnels se sentaient démunis face à des situations où leur autorité, voire leur compétence, était remise en cause, et combien ces situations, loin de concerner les seuls individus, relevaient également, le plus souvent d’un contexte d’établissement.

Après avoir mentionné un certain nombre d’entre eux où des problèmes nous ont été signalés (Scey sur Saône, Tavaux, Rougemont, etc.), nous avons pointé les carences de certaines directions dans le cadre de « la gestion des ressources humaines de proximité », que ce soit au quotidien ou dans des situations délicates.

Le rectorat a admis que les personnels qui s’adressent à leur hiérarchie et qui restent souvent très longtemps dans l’incertitude, doivent recevoir une réponse dans des délais raisonnables et a retenu notre suggestion d’établir des indicateurs de la santé des établissements. En revanche, la marche à suivre lorsque le diagnostic a été posé, reste aléatoire…

Nous avons redit, par ailleurs, notre opposition à la politique actuelle de santé, qui semble trop souvent guidée par des impératifs financiers et non par les besoins réels des collègues. Cette politique oblige les personnels à choisir entre un poste adapté ou un allégement de service, et les force parfois à travailler à temps partiel faute d’une autre solution.

En résumé, ont été pointées les insuffisances d’un système qui rend encore trop souvent les personnels responsables de leurs difficultés, sait les punir mais ne sait pas toujours les aider…