En Haute-Saône, les élus SNES-FSU ont refusé de siéger au CSTD de rentrée du 1er septembre 2015.

lundi 7 septembre 2015
par  David CAILLET

Comité technique départemental de la Haute-Saône 1er septembre 2015

Déclaration préalable SNES-FSU

Ce Comité technique est important pour la mise en place de la rentrée dans le 1er degré. Mais depuis 3 ans le SNES-FSU demande qu’un CT de rentrée spécial second degré ait lieu fin septembre. Malgré nos demandes lors des différents CT, renouvelées lors de notre audience de janvier, vous décidez, Monsieur le DASEN, de convoquer ce CT conjointement pour les 1er et Second degré alors même que la rentrée n’a pas eu lieu pour une grande partie des collégiens. Sans recul, sans information et avec des documents datant de mi juillet, aucun travail ne peut être fait sérieusement. Vous allez nous expliquer que le bilan de la rentrée se fera au CDEN, souvent réuni tardivement. Nous sommes le seul département de l’académie à procéder de la sorte. En effet, un CT spécial second degré est convoqué plus tardivement dans les autres départements de l’académie.
Pourtant, le travail qui a été mené fin juin et début juillet avec le SNES-FSU et vos services a permis l’amélioration de certaines situations, prouvant l’importance de l’expertise et du dialogue avec les organisations syndicales.
Nous pourrions déjà parler des postes sans professeurs au moment de la pré-rentrée mais les services du rectorat sont actuellement sur le pont pour tenter de résoudre ou pas ces problèmes.
Nous pourrions, toujours suite à la pré-rentrée, parler de ces collègues qui nous ont alertés sur la volonté du ministère de mettre en place une formation à la réforme sur le temps des vacances scolaires. Les réactions ont déjà été vives et montrent que le gouvernement n’a toujours pas pris la mesure de l’opposition à la réforme du collège.
Mais la rentrée n’est pas terminée et nous ne pouvons donc en faire un premier bilan. C’est pourquoi le SNES-FSU refuse de participer à cette mascarade.