RENTRÉE 2017 : ON VÉGÈTE…

mardi 24 janvier 2017
par  Nathalie Faivre

Le ministère a attribué à notre académie 82 Équivalents Temps Plein qui seront répartis comme l’indique le tableau.

La multiplicité des priorités rectorales pourrait faire sourire s’il ne s’agissait pas du destin scolaire des élèves : lutter contre la difficulté scolaire, renforcer les moyens de remplacement et adapter les écoles en milieu rural pour le premier degré ; accompagner la hausse des effectifs, installer la réforme collège, s’adapter aux élèves à besoins particuliers et favoriser l’ambition scolaire en accompagnant les lycées défavorisés et les PCS défavorisées dans le second degré. Un programme bien ambitieux avec si peu de postes…

En observant les chiffres donnés par le rectorat, on constate qu’en collège la dotation suffit tout juste à maintenir l’existant et à faire fonctionner la réforme collège qui prévoit l’an prochain 3 h de dédoublement au lieu des 2,75 actuelles. La ventilation par collège se fera au fil des CTSD départementaux.

Au niveau des lycées, il est difficile de voir où vont les moyens supplémentaires puisqu’ils n’ont pas été répartis : le rectorat les garde sous le coude pour faire les ajustements. La dotation initiale 2017 est, pour deux tiers des lycées, inférieure à l’existant. Certains lycées voient leur dotation baisser de façon assez conséquente, ce qui est la plupart du temps le résultat de tendances déjà sensibles les années passées, mais qui s’accentuent. De plus en plus, les familles veulent choisir l’établissement de leur enfant, et le font sur des critères de réputation qui relèvent de l’autoprophétie. Le rectorat a promis d’intervenir cette année… La FSU a voté contre cette dotation ainsi que FO, les autres organisations ont voté pour.


Documents joints

PDF - 36.4 ko