Arbitraire en REP+

mardi 23 mai 2017
par  Nathalie Faivre

Les errements du rectorat en termes de recrutement dans les collèges REP+ continuent.
Persuadés que les problèmes de discipline en REP+ viennent de l’incompétence des profs, les services rectoraux ont décidé de trier cette année sur profil les collègues supposés aptes, avant de laisser jouer le barème dans une deuxième phase.
Le SNES s’était opposé à cette idée de « profil » en REP +, car il est impossible de déterminer, sur la base d’un rapport d’inspection et d’une lettre de motivation, l’aptitude à enseigner dans ce type d’établissements. Nous avions souligné le danger : seuls ceux qui ont déjà enseigné en REP + risquaient de se faire écarter.

C’est ce qui s’est passé pour trois collègues TZR affectés au collège Diderot, qui viennent d’apprendre qu’ils ne sont pas apte à faire la besogne. Pas au point toutefois de les enlever de là immédiatement, comme il serait logique de le faire s’ils n’étaient pas compétents…
Les critères de sélection ne sont pas communiqués officiellement par le rectorat, mais un élément a été déterminant : la docilité aux injonctions de la hiérarchie ! Gageons que grâce à une telle sélection, la réussite des élèves va s’améliorer…