FPMA des 20 et 21 juin 2017

mercredi 5 juillet 2017
par  Sandrine Rayot

Les FPMA des 20 et 21 juin derniers ont vu la mutation de 520 enseignants des disciplines type lycées et collèges. En ouverture des FPMA, le SNES-FSU a fait part, en présence de M. le Recteur, de son inquiétude quant à la régression constatée cette année dans le cadre du dialogue social, plus particulièrement, pour ce qui concerne les mutations, du refus de l’administration à répondre à nos questions quant aux postes bloqués, aux postes non mis au mouvement alors même que leur création a été actée par les instances départementales et académiques... Nous avons également fait le constat de l’échec de la politique mise en place cette année pour l’affectation en établissement REP+ notamment, échec que nous avions annoncé dès les premiers groupes de reflexion...
Sur les 3 demi-journées de travail, 72 modifications ont été apportées, permettant notamment de muter 17 personnels supplémentaires. Le SNES-FSU a fait 73 propositions de modifications, dont une permet en particulier d’annuler une mesure de carte scolaire, 4 n’ont pas été retenues en raison de postes bloqués, mais toutes les propositions ont été faites dans le respect des règles du mouvement pour un total de 96% de propositions validées. Nous nous sommes attachés également à revoir la situation de tous les personnels affectés en extension, afin que l’affectation reçue soit la moins pire possible. Ce travail est la conclusion de deux semaines d’intense activité pour les élus et d’échanges quasi journaliers avec le rectorat pour injecter un maximum de postes, malgré des difficultés de communication avec la division de l’organisation scolaire. Le travail continue maintenant avec le suivi de l’affectation des TZR, pour lesquels les prochaines instances auront lieu les 23 et 24 août prochains.


Navigation

Articles de la rubrique

  • FPMA des 20 et 21 juin 2017