Communiqué de presse. Réforme du lycée : la bombe à fragmentation.

mercredi 24 janvier 2018
par  Nathalie Faivre

RÉFORME DU LYCÉE : LA BOMBE A FRAGMENTATION

La réforme du lycée en cours d’élaboration a fait l’objet d’un premier rapport du chargé de mission, M. Mathiot. Ce rapport confirme les craintes exprimées dès le début par nos organisations syndicales :

• Dévalorisation du diplôme du bac via l’introduction du contrôle continu (= notes du bac délivrées au local par les lycées).
• Mise en concurrence des établissements, qui joueront un plus grand rôle dans l’obtention du bac et seront exposés aux pressions des familles.
• Mise en difficultés des élèves les moins autonomes par l’introduction d’un modèle universitaire dans le second degré : semestrialisation, choix d’un menu...
• Renforcement des déterminismes sociaux : seuls les élèves et les familles au courant des futurs attendus des universités seront en capacité de choisir le menu qui leur ouvrira les portes du supérieur avec de fortes chances de réussite.
• Économies budgétaires : - 20 % de cours par rapport au lycée actuel.

Cette réforme ne résoudrait aucun des problèmes auxquels le lycée est confronté à l’heure actuelle :

• Classes surchargées (35 élèves par classe = le minimum aux yeux du ministère).
• Élèves n’ayant pas les prérequis nécessaires (lacunes antérieures jamais comblées).
• Élèves orientés en seconde générale par manque de place en seconde professionnelle.

Afin d’exposer de façon plus approfondie leurs positions, les organisations syndicales SNES-FSU, Sud Éducation et CGT Educ’action vous invitent à une :

conférence de presse
jeudi 25 janvier à 10h
au siège du SNES-FSU, 19 avenue E. Droz à Besançon

Plusieurs actions ont été placées dans le calendrier pour lutter contre la réforme des lycées, de l’accès au post-bac et contre la baisse des moyens, à partir du 1er février : https://www.snes.edu/Le-temps-de-la-riposte.html et des déclinaisons sont prévues dans notre académie.

Contact : Nathalie Faivre (06.37.93.85.12)


Documents joints

Réforme du lycée : communiqué de presse (...)