Le 14 juin, les retraité-es à nouveau dans la rue

jeudi 10 mai 2018
par  Philippe Piguet

"Les vieux, ça radote... et bien radotons à nouveau ensemble une nouvelle fois puisque les mêmes questions se posent et se reposent ". Les propos de notre camarade Robert Lombard, extraits de sa prise de parole au nom des retraités de la FSU lors de la manifestation du 15 mars, étaient prémonitoires.

Ce jour-là, à Belfort (1) , comme partout dans notre académie, comme partout en France le cortège était important : au total 200 000 retraité-es sont descendus dans la rue à l’appel du groupe des 9 (2)... 200 000 "nantis" appartenant à cette "génération dorée" fustigée par le député du Doubs É. Alauzet qui a connu ainsi son quart d’heure de célébrité. Mais à trop vouloir donner raison à Andy Warhol (3), on prend parfois beaucoup de liberté avec la vérité. Monsieur le député aurait dû consulter l’Insee : parmi les 16 millions de retraité-es, plus de la moitié vivent avec moins de 1200 euros par mois et près d’un million au-dessous du seuil de pauvreté. Il est vrai que pour le président et pour le gouvernement que soutient ce parlementaire, on est "riche" avec 1200 euros mensuels et on peut supporter une hausse importante de la CSG. On est à plaindre quand on paye l’ISF et on mérite un allégement d’impôts qui prive les finances publiques de 4,5 milliards d’euros.

Malgré un léger recul du gouvernement qui a concerné 100 000 foyers, la hausse de la CSG continue de peser sur le pouvoir d’achat de la majorité des retraité-es. Le groupe des 9 a décidé d’accentuer la pression sur le gouvernement et sur les parlementaires et appelle donc une nouvelle journée de mobilisation le 14 juin .Pour les 9, "Le fait que d’autres mobilisations sociales et syndicales se développent dans le pays est un élément supplémentaire nécessitant le maintien d’une pression spécifique des retraité-es’’. Dans le cadre de cette nouvelle étape de mobilisation ils ont aussi lancé une pétition réclamant une loi de finances rectificative "qui annule la hausse de la CSG pour tous, mette fin au gel des pensions et décide de leur valorisation.’’

Cette pétition est à signer en ligne sur : http://www.retraitesencolere.fr/

La journée d’action du 14 juin sera faite d’initiatives décentralisées dans tous les départements ; dans notre académie le dispositif n’est pas encore arrêté. Les retraité-es du SNES seront donc informé-es des initiatives locales par le web et par un voie postale. Il en sera de même pour la réunion académique annuelle des retraité-es de la SFR-FSU qui doit se tenir fin mai ou début juin.

Jean-Pierre Billot

1) petit rappel : 500 manifestant-es à Belfort, 500 à Lons, 500 à Vesoul, 800 à Besançon, 1000 à Montbéliard.
2) les neuf organisations de retraité-es : CGT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Solidaires, FGR, LSR et UNRPA
3) artiste américain (1928-1987), "le pape’’ du Pop Art, célèbre entre autres œuvres par ses portraits, celui de Marilyn Monroe par exemple. Il a proclamé au début des années 70 que grâce aux médias "chacun aurait dorénavant son quart d’heure de célébrité’’.