Non à la suppression du service public d’orientation de l’Éducation nationale !

jeudi 10 mai 2018
par  Philippe Piguet

Par le projet de loi Pour la liberté de choisir son avenir professionnel, le gouvernement a annoncé brutalement, sans aucune discussion, que l’information des élèves et des étudiants pour leur orientation serait désormais assurée par des prestataires désignés par les régions. Les branches professionnelles, les CFA (Centre de Formation d’Apprentis) et les entreprises viendraient donc directement vanter auprès des collégiens et lycéens les mérites de formations à court terme au prétexte d’une insertion professionnelle rapide mais sans évoquer le risque de précarité et d’absence de qualification ! Ce sont tous les principes d’une information neutre assurée par le service public d’éducation qui risquent de voler en éclat : finie la gratuité, fini le contrôle des informations dispensées, finie l’indépendance par rapport aux groupes de pression professionnels ou privés... Les délégations régionales (DRONISEP) qui élaborent la documentation seraient transférées aux régions avec leurs personnels et les CIO (Centre d’Information et d’Orientation) seraient fermés. Les directeurs de CIO seraient renvoyés vers d’autres missions. Les Psychologues de l’Éducation nationale spécialité « Éducation, Développement, Conseil en orientation scolaire » (PsyEN-EDO, anciennement COPsy) seraient dispersés dans les établissements scolaires. Disparition des lieux d’accueil pour les jeunes et les parents, suppression des conseils personnalisés sur la scolarité et l’orientation assurés par les psychologues du service public, plus d’accueil pendant les vacances scolaires...
En supprimant les CIO, il s’agit de faire place nette pour des organismes ne dépendant plus de l’Éducation Nationale : des cabinets de coaching ouvrent déjà un peu partout et proposent leurs services payants aux familles les plus favorisées. Avec la réforme du lycée, les enseignants et les professeurs principaux auraient en plus de nouvelles responsabilités pour l’orientation des élèves et une charge de travail supplémentaire avec l’AP redéfinie pour « l’éducation au choix de l’orientation ».

Les personnels des CIO et de l’ONISEP ne se laisseront pas faire ! Réunis en AG inter-syndicale le 03 mai, il appellent leurs collègues à participer massivement à la manifestation du 22 mai à Besançon.

Le SNES-FSU appelle tous les personnels à signer massivement la pétition inter-syndicale en ligne :
https://www.change.org/p/pour-le-maintien-des-cio-et-des-dronisep


Navigation

Articles de la rubrique