Collège Lucie Aubrac : ça déborde !

Communiqué de presse des enseignants de l’établissement
mercredi 27 juin 2018
par  Sylvie Nantes-Berger

27 juin 2018

Au lendemain du Conseil d’administration du 25 juin 2018, les enseignants du collège Aubrac souhaitent alerter les parents, la direction et les autorités académiques concernant les conditions d’organisation de la rentrée 2018.

A l’heure actuelle, en termes pratiques, la rentrée 2018 au collège Aubrac s’organise ainsi :

  • 644 élèves + une classe externalisée de l’Institut Thérapeutique Éducatif et Pédagogique (ITEP), pour un établissement conçu au départ pour 600 élèves,
  • une moyenne de 30,2 élèves par classe de 3e ; 27,2 élèves par classe de 4e ; 26,8 par classe de 5e ; 28,8 par classe de 6e,
  • La suppression d’une classe,
  • une Section d’Enseignement Général et Professionnel Adapté (SEGPA) de 6 classes mais dotée d’heures d’enseignement prévues pour 5 classes.

Avec une dotation horaire insuffisante et donc des classes surchargées, comment offrir un enseignement de qualité à tous les enfants ? Comment inclure dans de bonnes conditions et avec efficacité les élèves aux besoins particuliers, comme le fait l’établissement depuis plusieurs années ?

Il est urgent que l’autorité académique donne au collège la dotation horaire suffisante pour :

  • pourvoir une classe de plus en 6e et une classe de plus en 3e
  • donner à tous les élèves de SEGPA toutes les heures d’enseignement auxquelles ils ont droit.

Le mercredi 27 juin, les enseignants du collège Lucie Aubrac, par une action de protestation dans les murs du collège, ont souhaité exprimer leur opposition à cet état de fait. Si les choses n’évoluent pas favorablement, d’autres actions pourraient avoir lieu à la rentrée 2018.