A la une

Lycée Blanquer, le temps de la riposte est venu ! Contestation rendez-vous de carrière
JPEG - 14.5 ko La réforme entre dans sa phase d’application.
2 600 suppressions de postes cette année, dont la plupart très certainement
en lycée, puisque la réforme a été calibrée pour cela.

Il est plus que temps d’organiser des heures d’information syndicale sur le
contenu de la réforme, de se mettre en ordre de marche, et surtout d’éviter
la mise en concurrence entre disciplines et établissements.
Le matériel pour tout cela est ici.
PNG - 75.9 ko
Vous êtes nombreux(ses) à nous avoir déjà interrogé sur la procédure de contestation à la suite de la réception de l’avis final de votre rendez-vous de carrière. Une note rectorale doit venir confirmer la démarche mais, a priori :

  • Les personnels des corps à gestion déconcentrée (professeurs certifiés, CPE…) écrivent un courrier au recteur et l’adressent :
    · soit par voie postale à Rectorat de l’académie de Besançon,
    DPE, 10 rue de la Convention, 25030, Besançon cedex,
    · soit à ce.dpe@ac-besancon.fr
    Copie du courrier ou du courriel accompagné des pièces
    pertinentes à s3bes@snes.edu
  • Le corps des agrégés étant encore à gestion nationale, les professeurs
    agrégés écrivent au ministre :
    soit par voie postale à la DGRH B2-3 72 rue Régnault 75243 Paris cedex 13,
    soit par courriel adressé à l’adresse fonctionnelle recoursappreciationagreges@education.fr
    Copie du courrier ou du courriel accompagné des pièces pertinentes à agreges@snes.edu
    Informations supplémentaires via : https://www.snes.edu/Bienvenue-dans-la-rubrique-Rendez-vous-de-carriere.html
2600 suppressions de postes dans le second degré, c’est non ! Parcours Sup’ : Un bilan désastreux
JPEG - 29.4 ko Communiqué du SNES-FSU national, mercredi 19 septembre
Jean-Michel Blanquer renoue avec les bonnes vieilles recettes héritées
de ses années Sarkozy. Après avoir annoncé, lundi, la suppression de 1800
postes dans l’Éducation nationale, nous apprenons que ce solde cachait
la réalité du nombre de suppressions dans le second degré : 2 600 postes y disparaîtront en 2019 par redéploiement entre premier et second degré.
La suite
JPEG - 25.9 ko Signataires : Raymond Artis président de la FCPE ; Louis Boyardprésident de l’Union nationale lycéenne ; Marie Buisson secrétaire
générale de la FERC-CGT ; Cybèle David, cosecrétaire de la fédération SUD éducation ; Jean-Louis Fournel collectif Sauvons l’université ;
Bernadette Groison secrétaire générale de la FSU ;
Lilâ Le Bas présidente de l’UNEF, Marouane Majrar porte-parole de la FIDL ; Romain Pudal Association des sociologues enseignants du supérieur ; Hubert Raguin secrétaire général de la FNEC-FP-FO.


A la rentrée de septembre 2017 avec APB, il restait 6 000 bacheliers
sans affectation ; à la rentrée 2018, ils étaient 9 000 recensés par le ministère.
Mais ils étaient également 40 000 sur liste d’attente et 70 000 à avoir une
place mais à espérer d’autres réponses, donc non satisfaits, et 180 000 à
être sortis du dispositif, en abandonnant Parcoursup. Ces candidats se sont
résignés et ont renoncé aux études supérieures, ou sont allés remplir les caisses de l’enseignement privé, véritable gagnant de l’opération. La suite
Enquête Les dates des prochains stages
JPEG - 212.5 ko Quelques minutes seulement pour répondre : enquête sur les effectifs

2018-2019 : adhérer ou ré-adhérer au SNES-FSU
- Défendre l’école et la faire évoluer
- Informer, conseiller, accompagner, faire respecter vos droits
- Vérifier chaque dossier lors des différentes instances et faire rectifier votre situation pour une meilleure équité
Le SNES, une force pour l’école, une force pour les personnels
adhérer ou ré-adhérer en ligne
JPEG - 144.6 ko

  • 8 octobre : stage lycée
  • 15 octobre : stage néo-management
  • 22 octobre : stage mutation pour les stagiaires

Articles les plus récents

jeudi 20 septembre 2018
par  Philippe Piguet

Carte des formations professionnelles 2019

Le vendredi 7 septembre a eu lieu au rectorat un GT sur la carte des formations professionnelles pour la rentrée 2019. La FSU était présente et y est intervenue.
Ce GT aurait dû avoir lieu au mois (...)

jeudi 20 septembre 2018
par  Nathalie Faivre

RÉFORME LYCÉE : LE TEMPS DE LA RIPOSTE EST VENU

Nous y sommes : la réforme entre dans sa phase d’application. 2 600 suppressions de postes cette année, dont la plupart très certainement en lycée, puisque la réforme a été calibrée pour cela. Il est (...)

jeudi 20 septembre 2018
par  Nathalie Faivre

2600 suppressions de postes dans le second degré, c’est non !

Jean-Michel Blanquer renoue avec les bonnes vieilles recettes héritées de ses années Sarkozy. Après avoir annoncé, lundi, la suppression de 1800 postes dans l’Éducation nationale, nous apprenons que ce (...)

jeudi 20 septembre 2018
par  Nathalie Faivre

Parcours Sup’ : Un bilan désastreux

Signataires : Raymond Artis président de la FCPE ; Louis Boyardprésident de l’Union nationale lycéenne ; Marie Buisson secrétaire générale de la FERC-CGT ; Cybèle David, cosecrétaire de la fédération (...)

vendredi 14 septembre 2018
par  Stéphane Grégoire, Sylvie Nantes-Berger

Que seraient les CAPA sans le SNES-FSU ?

Le gouvernement Macron a programmé la mort des CAPA et le droit pour tous les enseignants à être représentés et défendus à des moments importants de leur carrière (mutations, avancement d’échelons, (...)