Retraité.e.s : carton jaune pour la fiscalité écologique, carton rouge pour le pouvoir d’achat et l’emploi

Le 1er décembre, sanctionnons la politique de Macron et de son gouvernement
lundi 26 novembre 2018
par  Philippe Piguet

Dans un cadre intersyndical (le groupe des 9), les retraité-es du SNES combattent les attaques contre leur pouvoir d’achat, attaques qui ont redoublé avec la politique de Macron. Traité-es de privilégié-es, de « génération dorée », les retraité-es sont aussi victimes de la casse des services publics et constatent que leurs droits sociaux et les fondements mêmes de notre système de solidarité sont remis en cause.

Nous ne sommes pas étonnés de retrouver de nombreux retraité-es dans le mouvement des « gilets jaunes ». Ce mouvement est né d’une contestation contre la hausse des carburants alimentée, entre autres, par une augmentation de la taxe carbone mais ce mouvement a très vite exprimé un « ras-le-bol », une vive colère contre une politique antisociale devenue insupportable et une fiscalité injuste qui favorise les très riches, frappe essentiellement les salarié-es et les retraité-es et met à genoux les plus fragiles.

Certes ce mouvement n’est pas exempt d’ambiguïtés : le rejet de toute fiscalité s’exprime en même temps que la revendication d’une fiscalité plus juste ; l’exaspération sociale débouche aussi parfois sur des réflexes identitaires et xénophobes et la volonté de la droite et de l’extrême droite de récupérer ce mouvement est évidente.

En restant sourds aux revendications des retraités comme à celles de tous les salarié-es, voire en les caricaturant, en affichant son mépris des organisations syndicales, le pouvoir actuel est responsable de cette colère que nous ne voulons pas voir dévoyer.

Avec leurs organisations syndicales, les retraité-es refusent l’amputation de leur pouvoir d’achat et exigent qu’il soit amélioré en particulier pour les plus petites retraites ; ils exigent aussi un accès à des services publics plus nombreux et plus efficaces, en particulier pour ceux qui sont victimes de handicaps dus à l’âge : cela passe par des créations d’emplois et un revenu décent pour toutes et tous.

C’est pourquoi l’intersyndicale appelle les retraités à se mobiliser largement autour de revendications unificatrices pour l’emploi et le pouvoir d’achat en rejoignant toutes les actions proposées dans cet objectif, dont les manifestations initiées par AC le 1er décembre.

Les rendez-vous en Franche Comté
DoubsJuraHaute SaôneTerritoire de Belfort
Besançon
14 heures
Place Pasteur
Montbéliard
14 heures
Champs de foire
Montbéliard
14 heures
Champs de foire

Pour le collectif d’animation académique des retraité-es du SNES-FSU,
Sylviane Gutierrez, Jean-Pierre Billot