11/12/2018 Grève au lycée Cournot de Gray contre la réforme du lycée.

samedi 15 décembre 2018
par  David Caillet

Mardi 11 décembre 2018, 74 % des professeurs devant assurer un service devant élèves étaient en grève, faisant suite à la décision prise en heure d’information intersyndicale le jeudi précédent.

Pour les enseignants du lycée il s’agit par ce geste fort de montrer les inquiétudes légitimes qui sont les leurs face à la mise en œuvre de la réforme du lycée et face aux menaces qui planent sur la section professionnelle et le BTS.

1 : Réforme du lycée :
Pour l’instant le projet d’attribution des spécialités et des options ne nous octroie ni la spécialité « Lettres Humanités Philosophie » ni l’option EPS, mettant à mal l’attractivité de notre établissement. Pour les élèves qui voudront suivre ces enseignements, si le projet est maintenu à l’identique, il faudra accepter d’aller étudier à Vesoul ou à Besançon. Encore faut-il qu’il y ait de la place dans les internats et que les parents aient les moyens de financer... Que se passera-t-il pour les élèves souhaitant s’orienter vers des études à profil plus littéraire et qui ne pourront ou ne voudront pas quitter le bassin graylois ? A signaler aussi que notre lycée est labellisé LAES (accueil de l’excellence sportive) et qu’actuellement 78 élèves suivent l’option EPS : comment justifier la décision de supprimer l’option ?

2 : Section pro :
Il est prévu pour 2020 la transformation de la division de Bac Pro GEA en deux demi-divisions : une GEA et une Gestion-Transport-Logistique-Sécurité. Quelle garantie pour le maintien de ces formations au lycée ?

3 : BTS MUC :
Le BTS MUC, Management des unités commerciales, est la seule formation postbac du bassin graylois. A la rentrée 2018 elle a fait le plein d’inscrits et pourtant on parle à nouveau de sa possible fermeture...

Pour les enseignants comme pour les lycéens qui ont manifesté les semaines précédentes et qui ont participé à l’action de ce mardi, trop d’incertitudes ! Pour tous, le sentiment d’abandon d’un établissement de zone rurale et d’une attaque directe sur l’égalité des chances en ce qui concerne l’éducation. Dans un souci d’équité des territoires, pour un égal accès aux formations et pour la défense de leur établissement, les enseignants ont organisé un rassemblement et ont écrit au recteur.
Ludivine Krattinger-Couturier.



Le recteur et la DASEN de Haute-Saône sont venus rencontrer les enseignants de manière impromptue jeudi 13 décembre durant la pause méridienne. Si les inquiétudes sur le BTS et l’option EPS sont à priori levées, il n’y a pour l’instant aucune issue favorable sur la spécialité "Lettres, humanités, philosophie", les solutions envisagées et proposées pour ne pas désavantager les élèves s’orientant vers les MOOC, le CNED ou la vidéo conférence !!! Les questions sur la réforme de la voie professionnelle et sur le financement de la section européenne sont restées sans réponse.
lien vers la pétition en ligne : https://www.unepetition.fr/lycee-cournot-en-peril


Portfolio

JPEG - 2.3 Mo JPEG - 1.7 Mo JPEG - 2.8 Mo