CTA : LES MASQUES TOMBENT

mardi 5 février 2019
par  Nathalie Faivre

Pour les rares personnes qui en auraient encore douté, l’objectif des "réformes" des lycées généraux et technologiques, du bac et des lycées professionnels est bien de faire des économies, au point de justifier les décisions les plus irrationnelles...
Ci-dessous un compte-rendu des principaux points à l’ordre du jour avec les votes des différentes organisations syndicales.

MOYENS RENTRÉE PREMIER DEGRÉ
Créations/suppressions de postes : +27 dans le Doubs, -13 pour le Jura, -12 pour la haute-Saône, -2 pour le Territoire de Belfort.
11 postes sont prélevés pour le "pilotage pédagogique", qui consiste à imposer des "bonnes pratiques" dans les classes. par ailleurs, les conventions ruralité avec leurs regroupement d’écoles induisent moins de PE, grâce aux économies d’échelle réalisées.
VOTE : 4 REFUS DE VOTE (UNSA), 1 ABST (SGEN), 5 CONTRE (FSU)

MOYENS DE RENTRÉE SECOND DEGRÉ COLLÈGES
La répartition entre les 4 départements va accentuer le clivage entre les zones dynamiques et les autres : le Jura perd 11 postes, la Haute-Saône 20, le Territoire en gagne 2 et le Doubs 13, mais avec une évolution démographique qui absorbera immédiatement cette dotation. En incluant les heures supplémentaires, ce sont l’équivalent de 21 postes qui disparaissent pour environ 50 élèves de plus attendus.
VOTE : 4 REFUS DE VOTE (UNSA), 1 ABST (SGEN), 5 CONTRE (FSU)

MOYENS RENTRÉE LYCÉES
Le volume d’heures est inférieur à l’an passé de 1200 environ ; des postes seront détruits malgré la hausse démographique : 90 élèves de plus sont attendus, et l’équivalent de 42 postes seront supprimés.
C’est la première fois que le rectorat PREND SUR LES RÉSERVES avant la phase d’ajustement ! Les 56 ETP convertis en HSA constituent une dégradation par rapport aux HP.
Les DHG sont si insuffisantes qu’elles obligent les chefs d’établissements à choisir entre dédoublements et options : même le recteur est d’accord avec cette façon de présenter les choses !!
VOTE : 6 CONTRE (FSU,SGEN), 4 REFUS DE VOTE (UNSA)

LANGUES VIVANTES
Des (ré)ouvertures de bilangues sont proposées, mais sans moyens correspondants, les chefs d’établissement devant piocher dans leur marge. L’exercice atteint assez vite ses limites !
VOTE : 5 POUR (SGEN, UNSA) 5 ABST (FSU)

MUTUALISATIONS LIÉES À LA RÉFORME LYCÉE
LES QUESTIONS POSÉES ONT ÉTÉ NOMBREUSES, LES RÉPONSES PLUS QU’INSUFFISANTES :
Comment envisagez-vous de façon concrète la mutualisation sur le bassin Champagnole/Morez/Salins/St Claude ?
Allez-vous mettre en place des navettes inter-établissements ?
Envisagez-vous un changement d’établissement pour les élèves ?
Envisagez-vous des cours à distance et si oui, selon quelles modalités ?
Dans les pôles urbains comprenant plusieurs lycées, qui paiera les frais de déplacement des élèves ne possédant pas de carte de transports en commun intra-urbains ?
Réponse rectorat :
Un "enseignement distanciel" sera mis en place sur le Jura et la Hte Saône. Comme les conditions matérielles ne sont pas réunies, ce ne sera pas pour 2019, mais une priorité pour 2020 !!
Le rectorat a écrit aux collectivités territoriales pour discuter de la question des transports et du coût pour les familles.

Tous les élèves en faisant la demande pourront-ils accéder à une spécialité n’existant pas dans leur établissement ? Si non, sur quels critères seront-ils triés ?
Réponse rectorat :
Une procédure sera mise en place via le logiciel d’affectation afelnet. Des commissions seront créées pour attribuer les places vacantes sans pour autant arriver à supprimer une classe dans un lycée pour la rouvrir ailleurs... Les critères de choix des élèves seront les notes du socle + des critères sociaux... mais en maintenant la sectorisation !
Est-ce que la carte est figée ou si des ajouts l’an prochain seront possibles ?
Réponse rectorat :
Des ajouts seront possibles.
VOTE : 4 ABST (UNSA), 6 CONTRE (SGEN ET FSU)

"CARTE CIBLE" DES PERSONNELS ADMINISTRATIFS
Vise à redistribuer les postes sur l’académie et reconstituer le vivier de suppléance = suppressions de postes ! Les gros lycées vont perdre (Haag 2, Tillion 2, Pergaud 4 !!), Mais est-ce que les petits étab vont gagner ?? ils vont réfléchir à la façon de s’y prendre...
VOTE : 6 CONTRE (FSU, SGEN) 4 ABST(UNSA)

La "carte cible" des personnels de labo imposée l’an passé continuera de s’appliquer cette année, avec encore des suppressions de postes qui seront discutées en groupe de travail le 14 février.

RÉSEAUX D’ÉTABLISSEMENTS

Une carte des réseaux administratif et pédagogique a été élaborée par le rectorat ; 13 réseaux dans l’aca, à cheval sur les départements et correspondant à des "bassins de vie", pour organiser des stratégies en termes de formation, d’orientation des élèves, de mise en place de la modernisation de la gestion financière (à partir de 2020 et 2022, nouveaux logiciels à fonction comptable). Le but est la concentration des compétences dans certains établissements (contrôle des dépenses), en général un gros lycée (JMichel, EFaure, Condorcet...) A chaque fois, environ 1400 pers.
VOTE : 5ABST (SGEN, UNSA), 5 CONTRE (FSU)

CIO
Cette carte acte la fermeture d’antennes locales. Les personnels de StClaude et Poligny seront réaffectés à proximité dans la mesure du possible.
A St Claude : le poste de direction du CIO est conservé - installation prévue d’un point d’accueil sur la ville, service SPRO + CIO+ mission locale, dans des locaux ouverts y compris hors temps scolaire
VOTE : 5 ABST(SGEN, UNSA), 5 CONTRE (FSU)


Documents joints

déclaration préalable