Moyens en berne et suppression de divisions en cascade !

CTSD du 27 janvier 2020 dans le 90
samedi 1er février 2020
par  Elvire Celma

  • Le Comité Technique Spécial Départemental s’est réuni ce lundi 27 janvier pour examiner la proposition de la dotation des collèges et SEGPA du Territoire de Belfort pour la rentrée 2020.
  • Lors de ce CTSD différents points ont fait l’objet d’échanges entre les représentants de la FSU et l’administration.

-  Étonnante « disparition » de 100 élèves entre la 6ème de l’année 2019 et la rentrée de 2020 pour laquelle l’administration n’a pas de réponse ! Toutefois nous avons eu la promesse que les services de l’IA vont se pencher sur cette question.
-  Inquiétante perte de 12 divisions alors que la baisse des effectifs prévue est de 84 élèves (l’équivalent de 4 divisions). Il nous a été répondu que les prévisions des années précédentes avaient été trop « larges » et que cette année les prévisions étaient plus ajustées à la réalité (?)…. Le ton est monté lorsque nous avons abordé la question des postes fragilisés, ce qui entraînerait un CSR, la FSU-SNES faisant remarquer que les dégradations des conditions de travail augmentaient dans un corps de métier déjà bien fatigué.
-  Alarmante augmentation de la paupérisation des établissements de Belfort (dont le seul collège Signoret atteint un % de 72 de PCS !). Nous avons réclamé une révision urgente de la carte scolaire. Mais le DASEN a avoué son impuissance (« C’est le CDEN qui peut ! ») en précisant que, conscient de "ce problème", il avait déjà alerté les collectivités territoriales.
-  Préoccupante situation du collège Châteaudun qui ne cesse de perdre des élèves à chaque rentrée (seuls 64 prévus en 6ème à la prochaine rentrée) et qui souffre "d’un problème de gestion du secteur". La situation du collège exige une révision de la carte scolaire selon la FSU.

-  Nous avions demandé un bilan des 6ème inclusives, expérimentation menée dans 3 collèges du Territoire (Delle, Signoret, Vauban), nous avons eu un retour oral par le DASEN qui soulignait sa satisfaction. Le DASEN a concédé à la FSU de faire une présentation plus étoffée et complète à la fin de l’année ( à suivre). Toutefois nous n’avons pas obtenu de réponse « claire » sur le cadrage des missions de co-intervenants. Et lorsque nous avons fait remarquer que les PLC intervenant dans les classes des 6ème inclusives perdaient leur prime car ces classes perdaient l’étiquette de SEGPA, le DASEN s’est crispé et a qualifié de « révoltant » de « vouloir bénéficier de petites distinctions parce que les élèves étaient étiquetés SEGPA"….Il s’est qualifié d’homme de conviction. Bref un échange tendu, entre la FSU et le DASEN, dans lequel nous avons bien compris que nous ne pourrions pas compter sur lui pour plaider la cause des indemnités pour les PLC !!!!.

-  Vote 10 contre (5 FSU-snes/ snep / snuipp/+ 3 UNSA+ 1 SGEN+ 1 FO)- Un nouveau CTSD sera convoqué le 4 février.


Documents joints

CTSD 27 janvier 2020