Rentrée scolaire 2020 dans les REP+ du Doubs

mardi 18 février 2020
par  Sandrine Rayot

La mobilisation des établissements REP+ de l’académie a payé : des moyens sont réinjectés dans des collèges où la baisse du H/E (nombre d’heures / nombre d’élèves) était très importante, notamment dans le Doubs (3 REP+ dans le Doubs, 1 dans le territoire de Belfort). Les 3 REP+ du Doubs ont eu une audience avec M. le DASEN (Bethoncourt a également envoyé un courrier-pétition au Recteur), et une journée collège mort a été organisée (lundi à Diderot, mardi à Bethoncourt et Montbéliard). La mobilisation des équipes éducatives, soutenues par le SNES-FSU, des parents et des élèves a permis d’obtenir des avancées, mais il s’agit d’être attentif : la nature des moyens réinjectés n’est pas définie (postes de PE- professeurs des écoles- ou pas ?), la pérennité reste en question et la problématique des postes dans les écoles de l’éducation prioritaire renforcée n’a pas été abordée. La couverture médiatique est bonne, à Diderot-Besançon, comme dans le Pays de Montbéliard, où la situation n’est pas meilleure, à Bethoncourt comme à Lou Blaser - Montbéliard, où les conditions de rentrée (secteur unique avec le collège de Voujeaucourt, algeco...) interrogent fortement...
Des avancées certes, mais des établissements toujours mobilisés et attentifs aux annonces qui ne doivent pas rester en l’état.
Le CDEN (Conseil départemental de l’Éducation nationale) du Doubs avait lieu ce mardi 18 février, l’ordre du jour concernant les moyens attribués au 1er degré (écoles) et aux collèges (2nd degré) a été reporté... Il ne faut rien lâcher !


Portfolio

JPEG - 3 Mo