Révision d’affectation

samedi 7 mars 2020
par  Sandrine Rayot

Si vous n’avez pas obtenu satisfaction à votre demande de mutation ou si vous avez été nommé en extension, vous pouvez demander une révision d’affectation au plus tard dans les six jours suivants la date de publication des résultats du mouvement, soit le 18 juin 2020.
Les demandes prioritaires sont celles relevant de situations particulières :
- décès du conjoint ou d’un enfant,
- cas médical aggravé d’un enfant,
- mutation du conjoint.
Ensuite les situations étudiées sont les situations familiales et les situations médicales.
Dans tous les cas, les demandes de révision d’affectation à titre provisoire doivent être justifiées. Si vous avez été affecté dans un endroit éloigné mais correspondant à l’un de vos vœux (vœu DPT par exemple), le rectorat ne prendra pas en compte votre demande de révision, considérant que vous avez été satisfait. Il faut donc être vigilant sur les vœux larges et être conscients de leur implication.