La Continuité syndicale

Réunion du CHSCT-90
samedi 28 mars 2020
par  Elvire Celma

La continuité syndicale est assurée....

Compte rendu de la réunion : (représentant SNES pour le second degré Jérôme Philippe)

En cette fin de première semaine sans école et après la mise en place du confinement, le CHSCT-D s’est réuni en visio-conférence ce vendredi 20 mars après-midi afin de faire un point sur nos conditions de travail actuelles.
La situation est inédite, difficile à gérer et il faut du temps pour que tout se mette en place. Pour y parvenir dans les meilleures conditions, le CHSCT-D se réunira chaque vendredi.

Nous avons fait remonter les difficultés qui portaient sur deux points essentiels : la mise en œuvre de la continuité pédagogique et l’accueil des enfants du personnel soignant.

Concernant la mise en œuvre de la continuité pédagogique :

- Le DASEN est lucide sur la situation des enseignants, il entend nos inquiétudes et nos remarques. Nous avons obtenu que l’administration fasse un courrier pour redéfinir ce qu’ils entendent par "continuité pédagogique" car il y a trop d’écarts sur le terrain. Ce courrier sera adressé prochainement aux directions des collèges et des lycées de notre département. L’enjeu de cette continuité est double : ne perdre aucun élève dans les cours à distance et faire en sorte que les enseignants et/ou directeurs se préservent. Il va falloir tenir sur la durée non encore connue et dans un contexte de crise qui peut évoluer. Donc éviter de se rendre malade en en faisant trop pour assurer la continuité pédagogique.

- A ce sujet, le DASEN va se renseigner sur la mise en œuvre d’un remplacement des enseignants qui viendraient à être malade. Le cas n’a pas encore été abordé au niveau du rectorat.

- Attention à privilégier les outils Education Nationale (notamment ma classe à la maison) dans la mesure du possible, pour se protéger au regard de la diffusion de données personnelles.

Concernant l’accueil des enfants de soignants :

- Une fiche de règles à appliquer a été préparée par le docteur Lohmann. Il est là-aussi important que les personnels qui se rendent au collège concerné (le collège de Danjoutin) prennent soin d’eux. Bien appliquer tous les gestes barrières et, si cela devient compliqué mettre fin au volontariat et passer le relais à un remplaçant pour la continuité pédagogique avec les élèves.

N’hésitez pas à nous faire remonter vos questions, vos doutes, vos inquiétudes, vos coups de gueule mais aussi vos idées, vos propositions car partager ses initiatives peut améliorer les conditions de travail de chacun !

Jérôme PHILIPPE (SNES) pour la délégation FSU au CHSCTD du Territoire de Belfort

Le SNES 90 assurera le relais de vos questions auprès des représentants CHSCT-D
Vos représentants locaux SNES 90, Benoit Guyon et Elvire Celma