Continuité syndicale

jeudi 30 avril 2020
par  Elvire Celma

Compte rendu :

Ce matin [ le 30 avril 2020] , s’est réuni, en visio conférence, le CHSCTD pour faire le point suite aux dernières annonces ministérielles. Comment mettre en place ce dé-confinement localement ? Nous n’avons eu qu’une heure et quinze minutes pour aborder ce vaste sujet...
Étant donné le planning annoncé, seul le premier degré a été abordé ce matin.

Aucune information n’a été donnée sur le second degré !

Dans ce contexte, nous incitons les collègues dans les collèges et les lycées à :

-  solliciter votre chef d’établissement pour connaître les modalités du suivi d’un protocole sanitaire strict, à l’image de celui qui va prochainement sortir pour le premier degré
-  solliciter des réunions de la CHS (Commission Hygiène et Sécurité) pour le suivi de cette préparation du déconfinement
-  inciter les collègues pouvant être susceptibles d’être personne à risque ou en contact avec un parent personne à risque de se manifester auprès de la direction de l’établissement
-  nous contacter avant d’engager une démarche s’appuyant sur un droit de retrait car ce droit reste à l’heure actuelle très encadré

Voici la suite du compte rendu du GT du CHSCTD de ce jeudi 30 avril

Le DASEN nous a présenté l’ébauche du projet pour le Territoire de Belfort.

Pré-rentrée les 11 et 12 mai pour les enseignants et uniquement pré-rentrée : pas de travail à distance ces deux journées car nous ne pouvons pas être sur tous les fronts en même temps. Durant ces deux journées, nous pourrons : organiser l’espace, constituer les groupes d’enfants, organiser l’emploi du temps des collègues…
La FSU a apprécié la décision de doubler le temps de pré-rentrée mais a exprimé son avis sur la dangerosité de reprendre trop tôt dans notre département si touché par le virus. Nous avons demandé un report d’une ou deux semaine afin d’observer ce qui se passe dans les hôpitaux. Le DASEN a entendu et nous a précisé que cette organisation était une première projection et que le calendrier pouvait encore évoluer.

Reprise des GS, CP et CM2 et des enfants qui ne pourront pas être gardés autrement (enfants de soignants, de policiers, d’enseignants ou si les 2 parents travaillent et qu’il n’y a pas d’autre solution de garde).

Coloration des départements : si notre département est rouge sur la carte, les maires auront la possibilité de fermer les écoles. Cela fait partie de leur responsabilité. Si tel est le cas, les enseignants travailleront en distanciel.

Les groupes d’élèves seront constitués par les équipes d’école : ils ne devront pas dépasser 15 élèves en élémentaire et 10 élèves en maternelle. Il ne faudra pas mélanger les groupes, un groupe reste le même. Les parents s’engageront dans leur décision de mettre ou pas leur enfant à l’école jusqu’au 1er juin prochain.

La DSDEN prépare un questionnaire en direction des parents pour savoir quels enfants viendront à l’école, qui ne viendra pas, qui a besoin de restauration, de périscolaire… Ce questionnaire sera envoyé aux directeurs-trices d’école dès lundi qui devront les transmettre aux familles afin d’organiser les groupes.

Cet après-midi, un mail doit être envoyé à tous les enseignants-tes pour lister les personnels « à risque » ou ayant un proche « à risque ». Ces personnels ne devront pas travailler en présentiel. Ils ne seront pas en arrêt car ils continueront à travailler en distanciel.

Le protocole sanitaire va être public très rapidement, très certainement demain. Il est très complet mais pas forcément facile à respecter à la lettre !!!

Les enseignants auront 2 masques par journée de travail ainsi que les AESH. Ils seront disponibles avant le 11 mai.

Les enseignants alterneront leur travail présentiel et distanciel. Il ne faudra pas faire les deux en même temps. C’est une organisation à trouver au sein des équipes d’école.

Concernant les directeurs-trices des écoles, le DASEN a rappelé qu’ils/elles ne sont en aucun cas responsables au sens juridique du terme. Ils ne pourront pas être incriminé d’un problème lié à la mise en place du protocole sanitaire. La FSU a défendu le fait que ce n’est pas notre métier et nous avons été entendus à ce sujet.

✔ La FSU a questionné le DASEN concernant les enfants relevant du handicap et/ou à « trouble du comportement ». Si l’équipe considère que l’enfant n’est pas apte à respecter les gestes barrières ou que la situation serait trop compliqué, il est possible de ne pas les accepter à l’école.

En résumé : Un calendrier qui se dessine, un protocole sanitaire qui arrive et une multitude de questions encore sans réponse.

Il est difficile en une séance visio d’aborder tous les sujets. Nous vous avions parlé de la plateforme tribu qui serait mise en place pour les membres du CHSCTD. Cela est chose faite. Nous pouvons d’ores et déjà y poser toutes les questions et le DASEN s’est engagé à y répondre dans la limite de ses capacités et des connaissances qu’il a au moment où nous les poserons. Donc n’hésitez pas à nous envoyer un mail si vous pensez à quelque chose de particulier …
Bonnes fin de vacances !!! Du repos…
Car la reprise approche et nous devons être en forme pour l’affronter !
Vos représentants FSU CHSCT-D
Sonia LORENNE (Snuipp), Peggy GOEPFERT(Snuipp) , Isabelle REMY (snic) et Jérôme PHILIPPE ( Snes)

N’hésitez pas à contacter les membres du CHSCT-D pour communiquer des informations ou demander conseils.