Collège de Sochaux : une semaine sans AED

lundi 16 novembre 2020
par  Bérenger Priouzeau

Le collège de Sochaux s’apprête à vivre une semaine difficile : aucun assistant d’éducation ne pourra assurer son service cette semaine. Le collège passe donc de 7 assistants d’éducation à… 0. Dans ces conditions, compte tenu de la crise sanitaire et de la situation sécuritaire, il semble impossible d’ouvrir le collège ou, a minima, d’accueillir tous les élèves.

En effet, comment penser que le protocole sanitaire pourra être appliqué correctement, en l’absence des assistants d’éducation ? Comment peut-on considérer que toutes les conditions de sécurité seront remplies, notamment en lien avec le plan Vigipirate, alors que chaque fin d’heure amène des entrées et des sorties d’élèves ? Qui assumera la responsabilité si les absences sont mal enregistrées et que les parents ne sont pas prévenus ?

Il semble que le rectorat ait mis en place une solution de remplacement temporaire pour la journée de lundi. Il est indispensable, pour la sécurité de tous, élèves comme personnels, que les remplacements soient assurés jusqu’au retour à une situation normale.