Préparation de rentrée 2021 au lycée Jules HAAG

lundi 15 février 2021
par  Médéric Bayard, Sandrine Rayot

Chaises musicales au lycée Jules Haag : la perdante choisie d’avance

Comme l’an passé, le lycée Jules Haag perd une centaine d’heures en moyens d’enseignement pour la rentrée 2021. Cette baisse conséquente impacte évidemment un grand nombre de disciplines mais se traduit plus dramatiquement dans deux d’entre elles, dont les Lettres, avec des mesures de carte scolaire (autrement dit le remerciement et le départ forcé de deux collègues).
Dans la même discipline et le même lycée, des heures sont libérées en classes préparatoires (CPGE), précédemment assurées par une collègue de l’équipe pédagogique. La Direction et l’Inspection Générale refusent néanmoins la ré-attribution de ces heures à la même équipe pédagogique et préfèrent faire postuler, pour un service partiel, des candidats venant d’autres établissements.
La raison invoquée serait que ces heures, pourtant non étiquetées comme spécifiques, ne pourraient être assurées sans l’aval de l’Inspection. La Direction « oublie » au passage que pour d’autres disciplines, dans la même CPGE, des heures ont été réparties au volontariat des équipes sans consultation de l’Inspection.
Elle « oublie » également de préciser que plusieurs collègues, déjà présents au sein de l’équipe, seraient volontaires pour assurer ces heures. Mais on ne leur a pas proposé.
On remarquera l’absurdité d’une situation où une fonctionnaire titulaire de son poste est déplacée par « manque d’heures » pendant qu’on fait postuler des personnels extérieurs sur des heures non attribuées. Et on remarquera le formidable mépris de la hiérarchie pour l’ensemble d’une équipe pédagogique dont les membres sont apparemment incapables d’enseigner en CPGE.
A ce « jeu » de chaises musicales, dont la gagnante est d’ailleurs déjà choisie, perdront une collègue et la transparence de la gestion publique.

Les élus CGT Educ’action / FO / SNES / Sud Education des enseignants au CA