CTSD Jura : retour sur désinvestissement

mercredi 24 février 2021
par  Laure Flamand

Suite au vote “contre” unanime au CTSD du 28/01, un nouveau CTSD s’est tenu le lundi 01/02. Un seul ajustement pour le collège de St Claude a été proposé sans pour autant empêcher la suppression de trois postes dans ce collège éducation prioritaire. L’enveloppe globale attribuée par le rectorat est restée la même : les moyens sont en forte baisse et la dégradation des conditions de travail se poursuit. Pour le Jura, elle se traduit par la suppression de 12 ETP que la « création » de l’équivalent de trois ETP en HSA ne compensera pas, au contraire, elle les aggravera en accentuant la charge de travail et en étirant les services. La préparation de rentrée et l’organisation des compléments de service vont être particulièrement délicates : dans certaines matières (HG ; SVT ; Mathématiques), de nombreux petits compléments de service donnés ne trouveront pas preneur dans un rayon kilométrique raisonnable. A court terme, cette situation fait peser le risque de nombreuses suppressions de supports de poste. A plus long terme, c’est bien la carte scolaire des collèges du département qui pourrait être menacée : pour le DASEN, la baisse des effectifs doit permettre « de partager des pistes et des réflexions avec lucidité »… Une jolie périphrase qui permet de ne pas parler de fermetures d’établissements. Une question éminemment politique que nous nous efforcerons de mettre en avant lors des prochaines élections départementales.

Le vote a été de 4 contre (FSU) et 3 abstentions (UNSA).


Verbatim
« L’adaptation permanente est une force ! » dixit l’inspecteur d’académie du Jura en CTSD à propos d’éventuelles fermetures d’établissements ou du passage à un mode hybride en collèges, « des plans ont été mis en place » ! Par les chefs d’établissements sans concertation ? Punch line de communicant ou cache misère de l’impréparation du ministère ? Profs et élèves de lycée, en mode hybride depuis novembre, apprécieront.