Collège Gérôme : Le compte n’y est toujours pas

communiqué de presse
dimanche 18 septembre 2011
par  Cyril Couturier

Depuis février, les enseignants du collège Gérôme de Vesoul dénoncent les conditions de rentrée : 1 classe de moins, 2 postes supprimés, des effectifs par classe supérieurs à 28 pour les 5ème et 4ème alors que l’effectif total est en légère hausse (+ 2). Avec les parents d’élèves, ils ont interpellé de différentes manières les autorités de tutelles : rejet de la répartition des moyens en Conseil d’administration, pique-nique revendicatif, audiences auprès de l’Inspection académique. Dix heures ont été attribuées en juillet mais cela est loin du compte.
Aussi, les enseignants avaient menacé d’une grève du zèle à la rentrée : refus de la charge de professeur principal, des sorties scolaires avec recentrage complet sur le travail de classe du fait des effectifs chargés, espérant que l’Inspection entende cet ultime appel. Vendredi, jour de prérentrée, la quasi-totalité des classes n’avaient pas de professeur principal, élément clé de l’équipe pédagogique ; mais aucune création de classe dans l’air. Face à ce bras-de-fer, les professeurs ont accepté la charge de professeur principal afin de ne pas pénaliser les élèves. Toutefois, aucune sortie n’aura lieu cette année hormis les projets engagés l’année dernière (échange avec la Pologne, accueil d’un artiste en résidence et projet chorale). Aucun voyage linguistique, pas de projet ski, mise entre parenthèse du collège « éco-label »…
C’est avec tristesse que les enseignants ont pris cette décision mais ils veulent une nouvelle fois dénoncer les conditions de plus en plus désastreuses d’apprentissage de leurs élèves. Nous appelons les parents d’élèves à dénoncer ces conditions de rentrée par un courrier à Mme l’Inspecteur d’Académie.